Aromathérapie: Principes généraux, utilisation et précautions

Les huiles essentielles ou essences de plantes sont les extraits concentrés de certaines plantes dites aromatiques. Connues et appréciées depuis l’Antiquité pour leurs vertus médicinales, les huiles essentielles sont les principes actifs de la pharmacopée naturelle, elles sont utilisées en parfumerie ou pour aromatiser de nombreuses préparations alimentaires et boissons.
On obtient ces essences soit par distillation à la vapeur d’eau dans un alambic pour les plantes aromatiques, soit par expression, pour les essences d’agrumes. Ce sont les procédés qui donnent les extraits les plus naturels propres à la consommation.

La distillation
L'expression mécanique à froid

C'est la méthode utilisée pour prélever l'HE des zestes d'agrumes. Lorsque vous pressez une peau d’orange au-dessus de la flamme d’une bougie, vous pouvez remarquer un crépitement de petites étincelles, ce sont ces " petites étoiles " contenues dans les zestes qui sont pressées et qui sont mises en flacons.

L’enfleurage

C’est un procédé très ancien basé sur la capacité des corps gras à capter les odeurs.
L’enfleurage a été pratiqué sur différentes huiles depuis l’Antiquité, l’huile de ben, d’amandes, etc. plus récemment, l’enfleurage a été pratiqué sur des graisses plus solides comme l’axonge (gras de porc), dans la ville de Grasse dont c’est la spécialité, (jasmin, tubéreuse, jonquilles de Grasse, etc.) ; ce procédé est moins utilisé de nos jours.

L’extraction par solvants

Procédé industriel très répandu dans la fabrication des arômes de parfumerie. Ce procédé permet d’extraire certaines molécules que la vapeur d’eau ne peut entraîner. Exemple : l’huile essentielle de sauge sclarée obtenue par distillation à la vapeur d’eau ne contient que 0,9% à 1,6% de sclaréol, alors que la concrète extraite à l’Hexane contient 60 à 65% de sclaréol.

La pyrogénation

L’extraction des résines et goudrons en cuve close, est employée presque exclusivement pour l’huile de cade, un produit extrait d’une sorte de genévrier et dont l’utilisation relève de la cosmétique et des produits régénérateurs des cheveux.

D’autres techniques d’extraction d’arômes sont connues mais ne sont pas encore utilisées de manière industrielles, telles l’extraction par gaz carbonique hyper critique, ou encore l’utilisation des micro-ondes.

Où et comment conserver les Huiles Essentielles ?

Pour commencer, inutile de vous préciser de ne jamais laisser des huiles essentielles à la portée des enfants. Risque d'empoisonnement, de brûlures et autres joyeusetés du genre !
Une huile de bonne qualité se conserve parfaitement durant plusieurs années si vous les entreposez de façon correcte. La première précaution à prendre est de systématiquement bien visser le bouchon. Les HE sont très volatiles et en refermant mal le flacon, les arômes s'échappent.
Le lieu idéal pour entreposer sera frais et sombre afin d'empêcher les HE de s'oxyder et de se transformer en résine. Peut-être une jolie boîte ou une petite armoire?
Les HE ont la faculté de "ronger" le plastique. Aussi garderez-vous les flacons debout, afin de protéger le bec compte-goutte et le bouchon, souvent en matière plastique.

L'aromathérapie est-elle dangereuse ?

Sans vouloir dramatiser, les huiles essentielles ont un pouvoir thérapeutique certain et, utilisées en surdosage ou à mauvais escient, elles peuvent mener à des effets indésirables importants. Ne sous-estimez jamais les effets des huiles essentielles. Vous risqueriez des créer des conflits émotionnels ou physiques graves. Toute thérapie devra être supervisée par un naturopathe ou un spécialiste formé à ce genre de soins.   Les nourrissons, les femmes enceintes, les épileptiques doivent s'abstenir d'utiliser ce genre de thérapie. Les huiles essentielles sont très concentrées et peuvent entraîner une intoxication. Il est important de connaître les dangers de toute thérapie, quelle qu'elle soit!

Tableau de mélange des huiles essentielles
Dosage des huiles essentielles dans une base
Pour un bon dosage des huiles essentielles, il faut se rappeler que, de manière approximative : 1ml. Soit 1cc (cm³) = 30 à 40 gouttes d'HE Pour effectuer vos mélanges, vous pouvez utiliser le tableau d'équivalence ci dessous.

UTILISATION DES HUILES ESSENTIELLES
et précautions d'emploi

Voie orale :

Certaines huiles essentielles peuvent être absorbées par voie orale. L'huile essentielle doit toujours être diluée sur un support tel qu'une pastille neutre (à sucer), un sucre, une cuillerée de miel ou une cuillerée d'huile végétale. Une huile essentielle peut aussi s'utiliser en dilution dans de l'eau en prenant soin de la mélanger au préalable avec un dispersant tel que le solubol (1 goutte d'HE pour 4 gouttes de solubol).
Attention:
Cette voie est réservée aux adultes et enfants au-delà de 7 ans uniquement. Certaines huiles essentielles doivent être utilisées par voie orale sur de courtes périodes (huiles essentielles à phénols). Pour ce type d'usage, demandez conseil à votre pharmacien. Bien respecter les précautions d'emploi figurant dans la fiche technique de l'huile essentielle.

Application cutanée et massage :

Certaines huiles essentielles peuvent s'appliquer pures sur la peau. Pour les autres il convient de les diluer dans une huile support avant application sur la peau. Les huiles essentielles s'utilisent : - en massage bien -être sur l'ensemble du corps - en friction localisée soit en regard de l'organe concerné (bronche, gorge, haut du dos, estomac…) soit sur les points énergétiques (plantes des pieds, plexus solaire, poignets…) - en application locale dans le cas de problèmes de peau, de piqures d'insecte, de coups ou bleus.
Attention:
Certaines huiles essentielles riches en phénols, en aldéhydes terpéniques (cinnamaldéhyde, citral…) ou en terpènes peuvent être irritantes pour la peau. Bien respecter les précautions d'emploi figurant dans la fiche technique de l'huile essentielle. Certaines huiles essentielles peuvent être allergisantes : faites toujours un test préalable dans le pli du coude avant d'utiliser une huile essentielle.

Actif cosmétique :

Certaines huiles essentielles s'incorporent comme actif cosmétique dans des soins minceur, anti-âge, purifiants… Ajoutées à une huile végétale, une émulsion, un gel lavant, un masque, les huiles essentielles s'incorporent de préférence à froid, en fin de préparation. On ajoutera environ 2 % d'huiles essentielles à un soin visage et 5 à 10 % dans un soin corps.
Attention:
Certaines huiles essentielles riches en phénols, en cinnamaldéhydes ou en terpènes peuvent être irritantes pour la peau. Bien respecter les précautions d'emploi figurant dans la fiche technique de l'huile essentielle. Certaines huiles essentielles peuvent être allergisantes : faites toujours un test préalable dans le pli du coude avant d'utiliser une huile essentielle.

Bain aromatique :

Aujourd'hui, le bain aromatique est un moment de bien-être par excellence. Il constitue une technique simple et efficace pour se maintenir en forme, se détendre, se relaxer ou soulager ses muscles et articulations. Incorporées dans le bain, les huiles essentielles offrent tous leurs bienfaits. Pour cela il est nécessaire qu'elles soient mélangées au préalable avec un dispersant tel que le Solubol (1 goutte d'HE pour 4 gouttes de Solubol). Vous pouvez également verser quelques gouttes d'huiles essentielles sur du sel de mer avant ajout de l'eau chaude dans la baignoire.
Attention:
Certaines huiles essentielles riches en phénols, en cinnamaldéhyde ou en terpènes peuvent être irritantes pour la peau. Bien respecter les précautions d'emploi figurant dans la fiche technique de l'huile essentielle. Certaines huiles essentielles peuvent être allergisantes : faites toujours un test préalable dans le pli du coude avant d'utiliser une huile essentielle.

Diffusion athmosphérique :

Certaines huiles essentielles peuvent s'utiliser en diffusion atmosphérique grâce à un diffuseur ou un brumisateur adapté. On peut également verser quelques gouttes d'huiles essentielles sur un mouchoir ou une pierre que l'on respire de temps en temps (inhalation).
Attention:
Les huiles essentielles riches en cétones et en phénols peuvent être irritantes pour les voies respiratoires et ne sont pas adaptées à la diffusion atmosphérique. Bien respecter les précautions d'emploi figurant dans la fiche technique de l'huile essentielle. Il est important de ne jamais pratiquer la diffusion d'huiles essentielles en continue dans une pièce close, sans aération.

Cuisine :

Quasiment toutes les huiles essentielles peuvent être utilisées en cuisine, certaines étant plus appropriées que d'autres. Utilisées à chaud ou à froid, les huiles essentielles apportent une saveur raffinée et subtile à vos plats. Que son parfum soit doux ou corsé, une à deux gouttes suffisent pour parfumer un plat de manière originale et durable.

Avant d'utiliser une huile essentielle, consultez les précautions d'utilisation.

Retour aux Conseils

Voir aussi :

Voir aussi :

Voir aussi :

Consultations en cabinet
ou à distance sur rendez-vous
06 14 77 43 80
Consultations en cabinet ou à distance sur rendez-vous
© 2019 Patrick COUQUIAUD - Tous droits réservés
circle