Miel et Pollen

Le Pollen

Il existe des différences notables entre les pollens suivant leur origine botanique. Il s'ensuit que chaque variété de pollen - prise isolément - peut avoir des propriétés thérapeutiques très spécifiques et, sur ce plan, de nombreux travaux restent à faire. En conséquence, nous ne parlons ici, dans le cadre de ce dossier synthétique, que des propriétés moyennes - c'est-à-dire les mieux connues et les plus habituellement observées - en rapport avec un "pollen moyen" réunissant une grande variété d'espèces florales.

Pour l'heure, nous savons que le pollen possède des actions qui s'exercent surtout :
• Sur l'appareil digestif, avec une reprise de l'appétit et concurremment du poids en cas d'amaigrissement, ainsi qu'une régularisation de divers troubles fonctionnels dont la constipation.
• Sur le système neuro-psychique, avec une stimulation de l'humeur et une action euphorisante, accompagnées d'une augmentation des capacités intellectuelles.
• Sur le métabolisme général, avec des effets régulateurs intervenant sur divers plans: notamment la croissance et le retard du vieillissement organique.

C'est ainsi qu'à travers sa composition globale, ses diverses actions pharmacologiques étudiées sur des animaux en laboratoire et ses effets constatés dans le cadre d'expérimentations cliniques rigoureuses tant chez l'enfant que chez l'adulte, il est acquis actuellement que le pollen de fleurs est à même :
• d'apporter à notre organisme de nombreux éléments vitaux susceptibles de lui manquer ;
• d'aider à la bonne marche de nombreuses fonctions organiques devenues déficientes, ou a en régulariser certaines qui sont perturbées ;
• de favoriser ou rétablir harmonieusement certains métabolismes défaillants ;
• de stimuler et d'augmenter globalement l'énergie vitale.

De tout cela découlent les propriétés générales suivantes :
• Le pollen est un tonifiant et un stimulant générateur de bien-être, avec effet euphorisant.
• Le pollen est un rééquilibrant fonctionnel agissant de façon naturelle et physiologique.
• Le pollen est un désintoxicant général de tout l'organisme.

Le Miel

Depuis quelques décennies, de nombreux chercheurs (essentiellement au sein de l'école allemande, française, russe, ainsi que divers médecins anglais et américains) se sont attachés à expérimenter méthodiquement l'ensemble des vertus empiriques du miel accumulées au fil des millénaires, afin d'en dégager les véritables propriétés et déterminer ainsi scientifiquement ce que l'on pouvait en attendre réellement pour notre santé. Ces multiples études et expérimentations (environ 2000 références bibliographiques), qui se poursuivent d'ailleurs toujours actuellement, ont non seulement validé tout ce qui nous avait été transmis, mais encore complété certaines données et trouvé de nouvelles utilisations et applications.

Il en ressort aujourd'hui de façon certaine que le miel est bien doté de nombreuses propriétés diététiques et thérapeutiques comme le résume fort bien l'éminent Professeur Rémy Chauvin dans ces lignes : "A la lumière de ces recherches, il paraît maintenant certain que l'antique tradition ne mentait pas qui affirmait que le miel ne constitue pas seulement un excellent aliment, mais aussi qu'il a une valeur thérapeutique certaine, bien que difficilement explicable dans certains cas."

Comme nous vous l'avons laissé entendre précédemment, il n'existe pas un miel mais de nombreuses variétés de miels :
• selon l'origine sécrétoire : miels de nectar ou de miellat ;
• selon la couleur : miels clairs et miels foncés ;
• selon l'origine mono ou polyflorale : les miels unifloraux étant eux-mêmes classés suivant l'origine botanique (acacia, bruyère, eucalyptus, lavande, sapin, etc.) et les miels polyfloraux suivant les lieux de
récolte (miels de plaine, de montagne, de forêt, etc.) ou selon la saison de récolte (miels de printemps ou d'été);
• selon l'origine géographique : en rapport avec la flore habituelle d'une région bien déterminée (miel des Alpes, d'Anjou, de Corse, du Gâtinais, de Provence, des Vosges, etc.).

Chaque miel possède donc, dans le détail, une composition propre qui lui donne ses caractéristiques et des propriétés plus ou moins particulières dont découlent des applications diététiques et thérapeutiques plus ou moins spécifiques. C'est pourquoi, nous vous parlerons d'abord des propriétés communes à toutes les variétés de miel correspondant à une composition analytique moyenne qui caractérise "l'aliment-médicament" miel en général, pour vous donner ensuite la liste des principaux miels unifloraux dont les propriétés et indications plus spécifiques sont admises actuellement par la majorité des auteurs.

Retour aux Conseils

Voir aussi :

Voir aussi :

Voir aussi :

Consultations en cabinet
ou à distance sur rendez-vous
06 14 77 43 80
Consultations en cabinet ou à distance sur rendez-vous
© 2019 Patrick COUQUIAUD - Tous droits réservés
circle